Le Bouddhisme pour les débutants

Le Bouddhisme pour les débutants

Nouveau dans le bouddhisme ou la méditation ? Alors vous avez probablement beaucoup de questions à ce sujet, trouvez les réponses à vos questions dans cet article...

Si vous avez déjà un bagage de connaissance sur le Bouddhisme, allez directement à cet article : "Qu'est ce que le Bouddhisme ?"

Que croient les bouddhistes ?

Les bouddhistes ont beaucoup de croyances et de pratiques différentes, mais il y a quelques principes communs ; ce sont les découvertes fondamentales que le Bouddha a faites. Thich Nhat Hanh les décrit ainsi : impermanence, (tout change toujours), pas de soi (rien n'a un noyau ou une âme solide), et nirvana (la paix est la libération des concepts fixes). C'est ce qu'on appelle les "trois marques de l'existence".


Le bouddhisme est-il une religion ?


Cela dépend à qui vous posez la question, et cela dépend aussi de votre définition de la "religion". Par exemple, nous avons posé la même question à trois grands penseurs bouddhistes et ils ont eu trois réponses différentes. L'érudit Charles Prebish a répondu "Oui", parce que le bouddhisme postule une conception de la vérité ultime et un chemin vers l'expérience de cette vérité. Dzogchen Ponlop Rinpoché, enseignant bouddhiste tibétain, répondit "Non", arguant que le bouddhisme est plutôt une science de l'esprit. Et l'enseignante zen Joan Sutherland a répondu "l'attachement au bouddhisme peut être religieux, mais votre expérience peut être différente."

La réponse la plus importante, bien sûr, est la vôtre - et vous pourriez donc vous consoler du fait que quel que soit votre point de vue - religion, psychologie, mode de vie - si cela fonctionne pour vous, vous avez raison.

Le Bouddhisme est-il une science ou une religion ?

Y a-t-il une âme éternelle dans le bouddhisme ? Qu'y a-t-il derrière le concept de renaissance ?

Comme l'explique Narayan Helen Liebenson, Anatta (le non-soi) est un enseignement central du Bouddha, tout comme la renaissance. Comment assembler ces enseignements apparemment contradictoires ? Le Bouddha a enseigné que la liberté du samsara, la ronde répétitive de la naissance et de la mort, est possible à travers la compréhension du non-soi - que rien ne peut être attaché à quoi que ce soit comme moi ou le mien. On pourrait donc dire que la renaissance affecte ceux qui s'accrochent à un sentiment de soi, mais qu'elle s'achève pour ceux qui s'en détachent.

 

Qu'est-ce que le dharma ?

Comme l'a écrit Reginald Ray, "Le mot sanskrit "dharma" est sans aucun doute le terme le plus important et le plus utilisé dans le bouddhisme. Parmi les trois joyaux du Bouddha, du dharma et de la sangha dans lesquels tous les bouddhistes se réfugient, le dharma est prééminent." Dans un sens, explique Ray, c'est " le substrat sous-jacent de la réalité de nos vies et de notre monde ". C'est le fait ultime et primordial de qui nous sommes et de ce que nous sommes." Dans un second sens, le dharma est un phénomène, c'est "ce qui est ainsi dans nos vies, que cela nous plaise ou non, que nous le voulions ou non, que nous l'attendions ou non". Dans ses troisième et quatrième sens, le dharma est considéré comme la voie bouddhiste elle-même et, plus spécifiquement, les enseignements bouddhistes qui nous conduisent sur cette voie.

 

Comment puis-je commencer avec la méditation bouddhiste ?

Se concentrer sur la respiration interne et externe est une technique de base, pratiquée par les méditants débutants et confirmés, pour approfondir la concentration et cultiver l'intuition méditative.

Nous vous recommandons trois articles qui vous aideront à mieux comprendre la méditation bouddhiste et ses fonctionnements.